29 visiteurs sur le site actuellement
Forum
Accueil Pratique Sortir Shopping Tourisme Annonces Sports
Tourisme - Histoire
Les origines de La Rochelle

LES ORIGINES DE LA ROCHELLE

Il est difficile d'assigner une date même approximative aux origines de la Rochelle. Toutefois, il est généralement admis que c'est aux environs du neuvième siècle que de modestes habitants du marais proche vinrent établir leurs cabanes sur ce petit cap allongé, émergeant de vastes marécages, assis sur cette roche basse qui donna son nom à la cité RUPELLA, petite roche.

RUPELLA s'est ainsi élevée au milieu des eaux. Pécheurs et émigrants se rassemblèrent là, autour d'une tour, berceau du château, aujourd'hui disparue, et d'une chapelle, celle de Cognehors.

Après la ruine de Châtelaillon, La Rochelle devint la capitale du pays d'Aunis. Ses seigneurs furent d'abord les Mauléon.

Le 26 décembre 1199, Raoul Guillaume et Savary de Mauléon renoncèrent en faveur d'Aliénor d'Aquitaine à tous leurs droits et prétentions sur La Rochelle, en échange du Talmondais, de Courçon. Moutiers-les-Mauxfaits, Benon et dépendances.

Le Premier Port

Le port était ainsi délimité au douzième siècle, le cours de l'eau qui descend de Lafond vers le pont Rimbaud, puis vers le pont Tournis, à travers les fossés de La Rochelle, jusqu'à la mer. Le château se trouvait sur l'actuelle place de Verdun. Ultérieurement, le (vieux port), comblé, fut remplacé par le port dit d'Aliénor d'Aquitaine), plus près de la mer. La Commune, en 1140, La Rochelle reçut de Guillaume X, dernier comte d'Aquitaine, fille de Guillaume, confirma la charte communale de son père, La Rochelle eut alors son premier maire : de Montmirail. Cette charte communale fut, d'ailleurs, successivement reconnue tant par Louis VII de France que par Henri II d'Angleterre.

La Rochelle aux Anglais

Par le mariage qu'Aliénor d'Aquitaine contracta, en seconde noces, avec Henri Plantagenet, La Rochelle fut appelée à devenir possession de la Couronne d'Angleterre.

Le Siège de 1224

En 1224, elle revient à la Couronne de France, après le Siège qu'en fit Louis VIII, roi de France (15 juillet - 3 août).

Son Importance à cette Epoque

La Rochelle avait déjà une grande importance : ville noble et célèbre dans le monde entier, écrivait alors Nicolas de Braia. Les habitants étaient : hommes du roi ou des Templiers ou des religieuses de Sainte-Catherine. En 1215, un atelier monétaire est établi par Jean d'Angleterre. La monnaie royale sortant de notre atelier porta la lettre H comme marque de fabrique. Les Rochelais jouissaient déjà de nombreux privilèges et de précieuses franchises. La maison de I'échevinage (Hôtel de Ville) était agrandie en 1298.

Expulsions des juifs

Les Juifs furent expulsés de la ville en 1291 et en 1305. Ils en avaient été précédemment chassés par Alphonse, comte de Poitou, frère de saint Louis. Sans doute étaient-ils trop prédominants dans une cité qui les avait attirés par le développement de son négoce?

La Guerre de Cent Ans

Avait éclaté. Le traité de Brétigny, 1360, fit passer à nouveau La Rochelle sous la domination anglaise. Le chroniqueur Froissart a relaté que cette annexion ne fut pas acceptée sans résistance par les Rochelais. Il fallut les pressantes interventions du roi de France et les promesses formelles du roi d'Angleterre de conserver leurs privilèges pour fléchir leur hostilité à 1'égard de leurs nouveaux maîtres. Nous aourerons (honorerons) les Anglais des lèvres, mais les cœurs ne nous mouveront pas.

Les Anglais chassés de La Rochelle

La domination anglaise ne dura que douze ans. Grâce à un stratagème de l'ancien maire Chaudrier, le 15 août 1372, les milices rochelaises chassèrent du château la garnison anglaise. Chaudrier avait invité à dîner il capitaine anglais Philippe Mancelle.

Après ce dîner, Chaudrier avait fait remettre à Mancel qui point ne savait lire, une belle lettre au grand sceau du roi d'Angleterre, dont il avait inventé la teneur, et par laquelle il lui était ordonné de procéder à une revue.

Quand toute la garnison anglaise du château fut sortie, les hommes de Chaudrier s'en emparèrent. Les Rochelais avaient ainsi reconquis leur liberté.

Peu de temps après, La Rochelle rentrait sous la soumission de Charles V. Il faut noter qu'en 1338, les Rochelais avaient obtenu du roi d'Angleterre des lettres de sauvegarde les autorisant à trafiquer librement dans toutes les possessions anglaises malgré la guerre qui existait entre les deux Couronnes de France et d'Angleterre.

L'Hôpital Aufredy

En 1203, l'armateur Aufredy avait créé l'hôpital qui porte son nom, en reconnaissance du retour inattendu de sa flotte commerciale, partie depuis plusieurs années et qu'il croyait perdue. Les vaisseaux avaient rallié le port, apportant des marchandises qui refirent la fortune de l'armateur ruiné. Le Corps de ville resta en possession de l'hôpital Aufredy jusqu'en 1628.

La Noblesse héréditaire aux échevins

Pour récompenser les Rochelais d'avoir chassé les Anglais de leur ville, le roi de France conféra à perpétuité, le 8 janvier 1373, le droit de noblesse héréditaire au maire et aux vingt-quatre échevins de la commune et à leurs successeurs.

Le Gouvernement d'Aunis

En 1373, Charles V créait le gouvernement d'Aunis, qu'il séparait de la Saintonge. A la même date, fut démoli le château de Vauclerc, sur la place. Les quatres murs abritèrent dans la suite la prison. Les matériaux de démolition servirent à édifier la muraille dite du Gabut.

La Tour de Moureiles

Au quatorzième siècle, fut acquise par la Ville la place ou fut construite la tour de Moureiles (emplacement de l'arsenal du quai Maubec), où se trouvèrent conservés dans la suite les papiers consacrant les privilèges et les registres du Corps de Ville

L'accident du Dauphin Charles

En 1422, au cours d'une réunion que tenait le dauphin Charles (futur Charles VII) dans une maison formant l'angle Nord-Ouest de la rue Chef de Ville et de la rue Verdière actuelle, la charpente de la maison s'écroula avec fracas. Il y eut de nombreux tués et blessés. Le prince royal échappa miraculeusement à la mort.

Les troubles de la Gabelle

Un édit du 12 avril 1541 avait étendu à la Rochelle et au pays d'Aunis l'impôt de la Gabelle, dont ils étaient exempts de temps immémorial. Des troubles et des émeutes éclatèrent. La Rochelle protesta énergiquement au nom de ses privilèges. De Cognac, où il se trouvait, François Ier envoya Jarnac pour mettre le Rochelais à la raison. Il arriva lui-même à La Rochelle le 30 décembre 1542. Le 1er janvier, il reçut les notabilités Rochelaises ; mais au lieu de punir la ville et les îles voisines de leur résistance à l'établissement de la Gabelle, il pardonna et voulut souper avec eux (les notables). Ce fut alors de la joie et des acclamations.

La Rochelle au duc de Guyenne

En 1649, Louis XI avait échangé La Rochelle contre la Champagne et la Brie avec son frère, le duc de Guyenne, mais, trois ans après, il la reprenait les armes à la main. Le monarque tint alors à visiter officiellement notre ville, avec le cérémonial qui consistait à jurer de respecter ses franchises, après quoi était coupé le cordon de soie symbolique qui barrait la route, et le royal visiteur opérait son entrée.

La Rochelle Port Colonial

En 1550, le port de La Rochelle devient un port colonial ; il est désigné pour recevoir les épiceries et drogueries, au même titre que Nantes et Bayonne.

La Réforme

Avec sa charte municipale, comprenant d'importantes franchises, La Rochelle constituait pour ainsi dire une petite république, une ville quasi libre. Elle était prête à accueillir les doctrines de la réforme religieuse. Les adeptes du nouveau culte y furent nombreux, et La Rochelle devint rapidement la capitale huguenote. La Cour s'émut et tenta d'arrêter un mouvement qui menaçait, en outre, l'unité nationale.

Les églises catholiques de La Rochelle et de l'Aunis avaient été en partie détruites ou brûlées en 1568.

La maison de Navarre, qui avait embrassé la Réforme, faisait de longs et fréquents séjours à La Rochelle. Le roi de France se décida à intervenir par les armes.

Inter Iles
Croisières
Croisières Inter iles.
Lignes maritimes saisonnières vers Fort Boyard, île d'Aix, île de Ré, île d'Oléron, promenades, pêches en mer, location pour restauration, soirées dansantes…
Plus d'informations
Accueil Vacances La Rochelle Vacances Re Vacances Oleron Acheter Clients 18/10/2018